Ophélia

Figure légendaire de la littérature Shakespearienne, Ophelia n’a cessé d’inspirer de nombreux auteurs : écrivains, peintres et photographes. L’installation « Ophélia » est un clin d’oeil à la célèbre peinture de John Everett Millais, et plus particulièrement aux conditions de réalisation de l’oeuvre. Pour créer l’illusion d’un corps gisant dans la rivière, il fit poser son modèle, Elisabeth Siddal, dans une baignoire remplie d’eau et chauffée en-dessous par des lampes à huile. Dans le feu de l’action, Millais ne réalisa pas que les lampes s’étaient éteintes et son modèle tomba gravement malade. C’est d’après cette anecdote, que j’ai choisi d’illustrer une Ophélia contemporaine dans son bain de lait avec des fleurs et des plantes flottant à la surface. La photographie est ensuite projetée directement dans une baignoire afin de restituer in situ le contexte d’origine de prise de vue.
“You may be the fate of Ophelia, sleeping and perchance to dream.”